Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

À ÉCOUTER

Gallimard Jeunesse
”Écoutez lire”
lu par Jean-Claude Mourlevat
illustration
Clément Oubrerie
1 CD
durée 3h30
2013

LA TROISIÈME VENGEANCE
DE ROBERT POUTIFARD

Comment occuper sa retraite quand on a été toute sa vie instituteur en CM1 ? Robert Poutifard n'a qu'une idée en tête : se venger de ses anciens élèves. Leur faire enfin payer ces années de chahut et d'humiliation ! La vengeance est un plat qui se mange froid, et Robert Poutifard leur prépare une vraie surprise du chef. Ces sales mômes vont vraiment déguster! Et si le maître d'école détestait les enfants? Une histoire méchamment drôle pour savourer les coups les plus tordus et les situations les plus atroces !

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Gallimard Jeunesse
"Écoutez lire"
Lu par Jean-Claude Mourlevat
Illustration Clément Oubrerie
2 CD
Durée 2h30
2005

Cliquez sur la pochette du CD
pour écouter un extrait

LA BALLADE DE CORNEBIQUE

Quand Gallimard m'a proposé d'enregistrer La ballade de Cornebique pour leur collection "Écoutez lire", j'ai bondi sur l'occasion. J'adore ce roman tonique, à la langue libérée et joyeuse. Mais j'aime aussi comment il bascule parfois dans la tristesse et la mélancolie.
J'ai dû amputer le texte d'un tiers pour que ça passe sur deux CD au lieu de trois. Quel casse-tête! Je n'ai fait disparaître aucun chapitre. J'ai juste sacrifié des paragraphes, raccourci des phrases, raboté partout où c'était possible, éliminé tout le superflu...
Je n'ai pas la technique parfaite des très bons lecteurs. Ni la voix. Je fais avec ce que j'ai. Je m'amuse.
Seulement, lire tout seul dans un studio, ce n'est pas lire devant les vrais gens. On est privé de leurs réactions, de leurs rires, on ne peut s'appuyer que sur sa propre énergie, alors qu'une lecture en public, c'est justement une circulation d'énergie.
À l'écoute, je ne suis pas mécontent, mais j'estime que j'aurais peut-être pu me "lâcher" davantage.