Mon actu

Je viens d’achever un roman jeunesse. Il paraîtra chez Gallimard Jeunesse début 2018. Il s’appellera très certainement Jefferson. Comme dans « La ballade de Cornebique », la plupart des personnages sont des animaux. Le héros est un jeune hérisson, Jefferson, 72 centimètres de frousse et de courage. J’ai pris un très grand plaisir à cette écriture. J’ai beaucoup ri, mais il y a aussi un propos, je dirais même pour une fois un engagement de ma part, vous découvrirez lequel le moment venu.

Ah oui, j’ai été nommé le 23 mars 2017 CHEVALIER DE L’ORDRE DES ARTS ET DES LETTRES par notre ministre de la Culture et de la communication Audrey Azoulay

Agenda

19 et 20 février 2018
Lycée français de Tenerife (Espagne)
-
Du 8 au 13 mars 2018
Lycées français de Lisbonne et Porto (Portugal)
-
Du 28 au 27 mai 2018
Salon du livre de Caen

Dernière parution

MES AMIS DEVENUS

Ouessant
Accoudé à l’embarcadère, un homme scrute la ligne d’horizon.
Dans quelques instants le ferry va se dessiner dans le lointain et lui apporter ses quatre amis. Le premier est comme son frère, mais il n’a pas revu les trois autres depuis quarante ans.
Le vent fouette son visage ; les mouettes crient ; le jour décline.
Lours’ est-il toujours une force de la nature ? Luce est-elle toujours aussi folle ? Mara ressemble-t-elle encore à celle qui l’avait ensorcelé, autrefois ?
Et lui-même, comment sera-t-il à leurs yeux ?
Qu’avons-nous fait de nos rêves ?
Que sont nos amis et nos amours devenus ?

Mes amis devenus est de tous mes romans, celui dans lequel il y a le plus de moi. J’ai puisé abondamment dans mes souvenirs d’enfance et d’adolescence. Mais j’ai transposé, bidouillé, réinventé, truqué, sublimé, bref j’ai fait mon travail d’écrivain. Il y a la nostalgie bien sûr, mais j’espère qu’on sera sensible tout autant à la drôlerie. Les deux vont ensemble je crois.

En cours

Après La ballade de Cornebique et Jefferson, j’ai la tentation d’enchaîner par un troisième roman animalier. C’est un genre que j’affectionne parce qu’on est dans le pur imaginaire et qu’en même temps on est au plus près de tout ce qui nous concerne et nous anime, nous autres les êtres humains. Mais j’ai aussi un roman adulte qui me trotte dans la tête. À voir dans les prochains mois ce qui prendra le dessus et deviendra l’évidence.